Lire

Nous contacter
Photo d'une fille qui regarde une carte
Alixe Opagiste Rouillon 12.07.22

3 nouvelles façons de se balader, alliant plaisir et éco-responsabilité

News

Midnight trains, le train de nuit pour visiter l’Europe

Le voyage ferroviaire se revendique désormais comme un art de voyager, plus écologique et davantage propice à la slow-life. Les mythiques Orient Express, Royal Scotsman et Belmond British Pullman en sont des exemples. Mais une nouvelle compagnie ferroviaire, Midnight Trains, souhaite également se lancer sur ce marché.

Elle proposera des trains de nuit haut de gamme au départ de Paris et à destination de capitales européennes comme Rome, Barcelone, Bruxelles ou Porto. Les cofondateurs de la compagnie, Adrien Aumont et Romain Payet, déclarent vouloir débuter le service à partir du 1erjuin 2024 par un aller-retour quotidien entre Paris et Venise en quatorze heures, via Dijon, Milan, Brescia, Vérone, Padoue et Mestre. La compagnie veut ensuite lancer des liaisons nocturnes Paris-Nice via Dijon, Marseille-Blancarde, Toulon, Les Arcs, Saint-Raphaël, Cannes et Antibes, et Paris-Barcelone via Dijon, Perpignan, Figueras et Gérone.

La « première start-up ferroviaire française » proposera uniquement des chambres privatives avec une literie haut de gamme. Le restaurant annonce quant à lui des produits de saison sourcés avec soin, cocktails maison, bières artisanales, service à table ou en chambre. De quoi redécouvrir les rails autrement.

photo d'un train au couché de soleil
©midnight trains
interieur d'un train midnight trains
©midnight trains

Mini Moke, la voiture de plage cool et électrique

Apparues dans les années 50, les voitures de plage se veulent dorénavant plus vertes. Parmi elles, la Mini-Moke fait sa révolution électrique en 2022, en abandonnant complètement la motorisation thermique. Pour 35 000€, elle dispose d’une batterie d’une autonomie de 144 km, soit « cinq allers-retours entre le Cap-Ferrat et Monaco ». Le moteur électrique de 33 kW, 45 chevaux, permet une vitesse maximale de 100 km/h.

Voiture iconique des années 1960, légende née à Saint Tropez et conduite par Brigitte Bardot, la Mini-Moke est également apparue dans quatre films de la saga James Bond. En guise d’hommage, une édition spéciale de la Moke électrique baptisée « 60 Years of Bond » est mise en vente : teinte extérieure Midnight Blue, capote Tan Bimini, logo du nom de la série, volant et levier de la boîte de vitesse en bois… L’habitacle est même équipé d’une caméra de recul et d’un autoradio Bluetooth.

Photo d'une mini moke khaki, sur un parking avec un coup de soleil en fond
©capes5950
Photo d'un couple de dos, se promenant en mini moke
©sttropezhouse

Derive, l’application qui invite à la flânerie

Pour se rendre d’un point A à un point B à pied, l’usage est d’emprunter l’itinéraire préétabli le plus rapide. L’application Dérive propose l’exact opposé. Elle se présente sous la forme d’une boussole en plein écran, qui dévoile uniquement l’adresse de destination et la distance qui nous en sépare. L’idée ensuite est de se laisser aller à l’aventure et à la flânerie, de profiter ainsi du chemin et pas uniquement de la destination. La seconde fonctionnalité de l’application joue quant à elle sur le lien social et la surprise : elle permet d’envoyer à ses amis une adresse secrète qu’ils ne découvriront qu’à l’arrivée, ne dévoilant ni le trajet ni la destination.

Le projet Dérive est né d’une volonté d’affirmation culturelle. L’un des créateurs de l’application a vécu aux Etats-Unis. Il y a découvert des villes quadrillées, au dessin urbain simplifié. A contrario, les villes européennes sont plus complexes, entre ruelles piétonnes et spots cachés. Les applications déjà présentes sur le marché incitent à optimiser les déplacements, tandis que les utilisateurs pourraient être plus attentif à leur environnement.

Dérive est également une application légère et responsable. Elle n’a pas besoin d’optimiser constamment le temps de trajet ni d’afficher une carte toujours mise à jour. Elle ne récolte pas les données personnelles pour fonctionner. Donc moins d’émissions de CO2 et modèle économique alternatif…

Visuel de l'application Derive
©derive

Plus d'actualités