Lire

Image-à-la-Une-NR.com-4
Lucile Le Goallec 22.01.21

Rethink Home Chapitre 2 : The Great Indoor

Décryptages

« Make Home Great Again », Décryptage des 5 grands courants qui redéfinissent l’habitat de demain.

THERE IS NO PLACE LIKE HOME

Dans notre premier article sur les nouveaux rapports à l’habitat nous avons abordé les tensions entre sphère publique et sphère privée, entre le super-fonctionnel augmenté et l’essentiel émotionnel, entre besoin de protection et aspiration à plus d’évasion – à travers les concepts de la Maison Refuge et de la Maison Agile & Nomade.

En effet, il semble qu’il n’ait jamais été autant possible d’expérimenterd’explorer et de découvrir de nouveaux mondessans bouger de chez soi. Le rapport à l’habitat tend ainsi de plus en plus vers un principe de souveraineté : reprendre le pouvoir et sa liberté dès lors que l’on passe la frontière de sa porte.

Une quête d’un nouvel équilibre, entre un monde extérieur fait de frictions et de restrictions, et une redécouverte de son espace intérieur – entre harmonie et contrôle. Ces nouveaux enjeux font écho à un besoin plus transversal d’auto-suffisance.

Alors que nos journées sont rythmées, déterminées, voire imposées, par notre présence chez soi, décryptage des grandes aspirations qui redéfinissent la maison de demain. (Partie 2/2, retrouvez la partie 1 de notre article ici!)

HOME ALONE, TOGETHER : LA MAISON QUI (RE)CONNECTE
Comment l’isolement peut-il nous ré-apprendre à vivre ensemble ?

Au classique « Shop from Home » qui a connu un nouvel essor pendant le confinement, se sont rajoutées une infinie de possibilités: Date from homeWedding from homeTravel from homeCulture from homeConcert from home

Autant de rituels sociaux qui se sont réinventés au prisme des nouvelles contraintes.

L’habitat devient alors un tiers-lieu à part entière : un endroit où se (re)crée des dynamiques sociales.

L’innovation cherche ainsi à faire renouer les technologies sociales avec leur aspiration première : rapprocherpartagerunifier et authentiquement reconnecter les individus plutôt que de les exclure à travers le phénomène du « Seul Ensemble »L’inclusivité universelle prend alors tout son sens : faire partie d’un tout, sans perdre son individualité, même à distance.

Enjeu consommateur : “Distanciation physique ne veut pas dire distanciation sociale » Comment maintenir le lien sans présentiel ? Comment ne pas disparaitre derrière son masque et ses murs sans pour autant se perdre dans la superficialité et éphémérité de la e-représentation sociale ?

Il s’agit alors de repenser l’hospitalité au prisme de la distanciation : le Hom’Spitality ! Nourrir son besoin d’interaction et de communauté à grande échelle grâce à son avatar virtuel (à l’image du succès de plateforme interactive comme le « CompanionShip Guide » D’Animal Crossing et préserver son habitat pour les rencontres essentielles. Favoriser ainsi les micro-connexions sociales de proximité et intergénérationnelles.

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.44.23

Enjeu marque : Si être seul est très différent de se sentir seul, il faut alors remettre du concret derrière la notion d’interactions vitales (et humaines !) et favoriser l’ère du « CO » : le co-llectif, le co-llaboratif, les co-mmunautés, la co-création, la co-participation. A l’image des marques abandonnant leur chatbot client au profit d’une permanence humaine et un soutien psychologique.

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.46.00

HOME BY ME : LA MAISON INSPIRANTE, QUI IMPLIQUE

Se voir imposer de rester chez soi questionne autant notre rapport à l’espace qu’au temps. Que faire du temps imposé à l’intérieur de nos habitats, ce luxe et privilège, soudainement accessible ? Comment vivre pleinement l’expérience et en tirer profit ?

« USING TIME TO INVEST IN PERSONAL GROWTH AND LEARNING RELEVANT NEW SKILLS CAN HELP PEOPLE MAINTAIN CONFIDENCE AND MOTIVATION » – Namrata Murlidhar, Dir of MKT at LinkedIn Learning. 

A la différence de la Maison intelligente & agile, qui sur-facilite et sur-optimise l’action humaine dans l’habitat, avec, pour objectif de s’y substituer, la Maison Inspirante, au contraire, encourage à (re)faire soi-même. Ainsi, si la maison est le reflet de nos modes de vie, elle est donc l’incarnation de notre identité – et donc de notre personnalité. Dans un monde où tout semble nous échapper, créer un espace à son image devient une forme de ré-assurance, voire de repère. Réapprendre à faire les choses par soi-même et pour soi-même, en reprenant ainsi son indépendance grâce à sa créativité.

Enjeu consommateur : « Je fais donc je suis ». Une posture « Home’styling » qui fait ressortir le créatif en chacun d’entre nous. Mettre les mains à la pâte, avec toute sa maladresse, comme preuve de sa liberté et de son libre arbitre. Une démarche qui cherche à aller à l’encontre de l’algorythmisation de nos inspirations et de nos goûts. L’aspérité devient la preuve de la touche personnelle, tout en construisant son propre « Home’Branding ».

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.48.37

Enjeu marque : Remettre du sens derrière Singularité et Personnalisation. Être un curateur inspirant : Aider à se projeterinspireraccompagner mais ne pas faire à la place du consommateur. Au contraire, offrir l’espace de réflexion, de création & d’expression.

« 90% DE LA GEN Z ET DES MILLENNIALS DISENT AIMER COMPRENDRE LA MANIERE DONT LES IDEES NAISSENT. CELA LEUR DONNE L’IMPRESSION DE FAIRE PARTIE DU PROCESSUS CRÉATIF. » – Culture Next 2020 Spotify Advertising.

Si les marques arrivent à impliquer le consommateur dès la conception du produit, et tout au long de l’expérience client, ce dernier ne pourra qu’en devenir le premier ambassadeur. Rien ne vaut la satisfaction de se sentir unique et écouté.

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.51.20
Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.51.30

PLANET-HOME : LA MAISON VIRTUEUSE, EN HARMONIE AVEC SON ECO-SYSTÈME

En réponse à l’hyper consommation et à la culture de l’abondance, émerge une conscience collective et une responsabilité individuelle tournée vers le « mieux » : Consommer mieux pour Vivre mieux, Vivre mieux pour consommer mieux. Ainsi, nul ne peut ignorer l’impact de sa consommation, même sans pouvoir la quantifier.

Le succès des applications de « rating » et de « décryptage » et de « tracking » des produits, que ce soit dans la food, la mode ou la beauté, révèle la conscientisation de l’achat par les consommateurs (insérer lien article NR repenser le commerce à l’heure des innovations digitales).

Cela entraine de repenser sa manière de vivre chez soi ainsi que ses gestes et achats (même banals) du quotidien, pour favoriser des démarches plus conscientes, plus engagées et plus respectueuses de son écosystème.

Enjeux consommateur : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Vivre en accord avec ses valeurs demande des efforts, et l’impact positif n’est pas forcément visible. Se vouloir consommateur éclairé et éclaireur, devient un vrai choix de vie qui replace l’authenticitél’autonomie et la transparence au cœur de son habitat : de l’énergie au design. Plutôt que d’être dans la privation, chercher plutôt à compenser ou à trouver l’alternative juste.

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.55.25

Enjeux marque : Croire en la force positive du Colibri face à l’effet papillon dévastateur ! Nourrir ses convictions et ses partis-pris par la croyance qu’il y a forcément des bienfaits dans les petits gestes de tous les jours et qu’il n’y a pas d’efforts inutiles.

Capture-d’écran-2020-12-02-à-12.57.05

MAKE HOME GREAT AGAIN !

Pour découvrir de manière personnalisée les grands leviers stratégiques et opérationnels à activer pour répondre à ces challenges ainsi que le décryptage détaillé d’habitats prospectifs, rendez-vous sur notre Étude (RE)-THINK HOME 2020

Plus d'actualités