Lire

Nous contacter
sidney__padilha_334136517_2078899935640264_6703505041476097350_n
Ophélie Lepert 03.03.23

Binge watch & learn : ce qu'il faut retenir des films et séries du moment

En tant que puissantes forces créatives, les industries du cinéma, de la télévision et de la VOD exercent une influence considérable sur nos comportements d’achat et nos pratiques culturelles.

En raison des histoires, des personnages et des esthétiques qu’ils mettent en scène, les films et les séries influencent les aspirations, les comportements et les tendances dans des domaines tels que la mode, la beauté et le design pour ne citer qu’eux.

L’équipe NellyRodi vous propose un décryptage des phénomènes, des influences, des talents et des tendances qui émanent des films ou des séries les plus en vogue.

#1 « EAT THE RICH! » : DES SATIRES ANTI-RICHES SE MULTIPLIENT DANS LE CINÉMA

De la série White Lotus qui met en scène des riches complètement malaisants, à la série You et son épisode « Mangeons les riches », en passant par les films Sans filtre de Ruben Östlund et Babylone de Damien Chazelle, de nombreuses productions cinématographiques et télévisuelles brossent un portrait impitoyable des ultra-riches qu’ils soient nouveaux riches, issus de l’aristocratie, influenceurs, ou autres. En mettant en scène des personnages riches et odieux, rongés par leurs névroses et leur égoïsme, ces productions remettent en question – au côté des spectateurs – la moralité et les valeurs des élites financières, tout en soulignant leur éloignement de la réalité et leur manque de compassion pour les plus vulnérables.

Cette évolution marque un changement important par rapport aux décennies précédentes, où la richesse et le luxe étaient souvent présentés comme des modèles à suivre dans des séries telles que Gossip Girl, Empire, Elite et Dynastie, inspirant les tendances mode et beauté du moment.

Désormais, ces productions deviennent les plateformes d’expression d’un mouvement anti-riches, qui cherche à dénoncer les représentations idéalisées de la richesse et à remettre en question les modèles de réussite sociale, d’accumulation de richesse et de consommation ostentatoire. Elles reflètent également une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux et de la nécessité de repenser notre mode de vie et de consommation. Pour en savoir plus sur cette tendance de fond, vous pouvez consulter l’article NellyRodi sur « Les Antis contre les Nantis ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par YOU (@younetflix)

#2 DE NOUVELLES REPRÉSENTATIONS SENSIBLES DE LA PATERNITÉ

Les représentations de la paternité dans les médias culturels ont connu une évolution significative en ce début d’année. Les films tels que The Son de Florian Zeller, Les bonnes étoiles de Hirokazu Kore-eda et AfterSun de Charlotte Wells, ainsi que les séries Ginny & Georgia sur Netflix et The Last of Us sur Amazon Prime, proposent une vision nuancée et sensible de la figure paternelle, qui occupe désormais une place centrale dans ces productions.

Contrairement aux représentations traditionnelles qui dépeignent les pères comme étant souvent absents, autoritaires ou peu impliqués dans la vie de leurs enfants, les pères dans ces œuvres sont désireux de construire une relation authentique avec leurs enfants. Ils prennent activement en charge leur éveil et leur épanouissement, en les emmenant, par exemple, chez le psy dans les séries The Son et Ginny & Georgia, ou en prenant des risques pour les protéger, comme dans la série apocalyptique The Last of Us. Ces productions présentent la volonté d’être père comme étant un choix conscient, avec les pères adoptifs dans Les bonnes étoiles ou le père endeuillé par la mort de sa fille qui prend une adolescente sous son aile dans The Last of Us.

Ces revalorisations de la paternité ne se limitent pas à montrer des pères qui remplissent simplement leurs devoirs parentaux, mais élargissent également la représentation de la masculinité dans la culture populaire à travers des figures paternelles sensibles, vulnérables, fragiles voire dépressives. En présentant ces nuances, ces œuvres offrent un panorama plus significatif et réaliste des figures masculines dans la parentalité, tout en contribuant à déconstruire les stéréotypes de la masculinité traditionnelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par lula (@poetrysfilms)

#3 ON THE RADAR : LES ACTEURS DE SÉRIES À SUIVRE

Il est indéniable que le petit écran a acquis une importance équivalente à celle du grand écran, offrant des opportunités passionnantes pour les acteurs et les marques de se connecter avec un public toujours plus large et engagé.  À ce titre, les acteurs de séries télévisées sont devenus des personnages emblématiques à suivre, comme en témoignent les récentes fashion weeks qui ont mis en avant une multitude d’acteurs de TV shows. Parmi eux, on peut citer le cast de The White Lotus, Antonia Gentry (Ginny & Georgia) chez Ami, Jenna Ortega (Wednesday) chez Saint Laurent, et même Lucas Bravo (Emily in Paris) qui a ouvert le défilé Louis-Gabriel Nouchi. Il est donc intéressant de décrypter quels acteurs sont à suivre de près !

Lucas Bravo (Emily In Paris, Netflix) : la french touch au masculin.

Lucas Bravo apporte un renouveau à l’image de la parisienne en version masculine, après l’essoufflement des figures de « it girl » parisiennes. Il incarne l’archétype de l’ultime french boy, célèbre pour son rôle de Gabriel dans la série Netflix devenue culte, Emily in Paris. Récemment, il a été choisi pour devenir l’égérie de la campagne Persol et a également ouvert le défilé automne-hiver 2023-2024 de Louis Gabriel Nouchi (inspiré du livre American Psycho).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Persol (@persol)

The White Lotus : de nouvelles icônes féminines

Le succès notable de la série The White Lotus a fait émerger les actrices Simona Tabasco et Jennifer Coolidge comme personnalités du moment.

  • Simona Tabasco, qui interprète le rôle d’une travailleuse du sexe dans la série, a été choisie pour devenir l’égérie de Skims dans le cadre de la campagne de la Saint-Valentin, avant de prêter son image à la collection Desigual x Alphonse Maitrepierre qui sera bientôt disponible. Avec sa gaîté, sa sensualité assumée mais jamais vulgaire et son authenticité, cette actrice incarne une nouvelle sensation italienne qui apporte de la fraîcheur et de la modernité à l’archétype féminin.
  • Le mois dernier le maquilleur Alexis Stone a créé l’évènement lors de la dernière fashion week londonienne en se glissant dans la peau de l’actrice adulée Jennifer Coolidge à l’aide de prothèses et d’un sacré coup de pinceau. Dans White Lotus elle incarne l’héritière dépressive Tanya McQuoid, en quête du grand amour ; pour lequel elle décrochera un Emmy Award et le Golden Globe de la Meilleure actrice. Au-delà de son rôle, cette actrice séduit par l’ambivalence avec son personnage, aussi drôle que touchant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alexis Stone (@thealexisstone)

Antonia Gentry (Ginny & Georgia)

La deuxième saison de Ginny et Georgia a établi un nouveau record en cumulant 504.77 millions d’heures de visionnage en seulement 28 jours sur Netflix, se hissant ainsi parmi les séries anglophones les plus populaires de l’histoire de la plateforme. Et si les spectateurs se passionnent pour le personnage de Ginny qui déchaine les passions, avec ses romances adolescentes et son récit de passage à l’âge adulte, l’actrice qui incarne le personnage devient une personnalité à suivre, avec 3,7M de followers sur Instagram.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Tonight Show (@fallontonight)

Jenna Ortega (Wednesday) : la « scream queen »

Jenna Ortega, célèbre pour son rôle principal dans le film Scream 6, a de nouveau émerveillé les téléspectateurs dans la série Mercredi, dirigée par Tim Burton. Elle y incarne de manière cynique et glaciale le personnage de Mercredi, un rôle qui lui a valu des éloges pour sa performance. Depuis sa sortie sur Netflix le 23 novembre, la série est devenue un énorme succès, en particulier grâce à une scène de danse virale de l’épisode 4, qui a été largement reprise par les fans (et même par Lady Gaga) sur Tiktok. Au-delà de ses talents d’actrice, Jenna Ortega a récemment été choisie pour devenir l’ambassadrice du nouveau label sportswear d’Adidas, un nouveau rôle qui promet un avenir radieux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par adidas Women (@adidaswomen)

Plus d'actualités